Les tops

14 février 2008-14 février 2018 : 10 ANS DEJA QUE LA “ Princesse akyé” NOUS A QUITTER !

Séka Yaba Joëlle (alias Joëlle C) est née le 13 juillet 1970 à Grand-Akoudzin, localité du Sud de la Côte d’Ivoire. Elle fait ses premiers pas dans la musique en 1984 en tant que choriste de l’orchestre “Acikongo”.

La “ princesse akyé” rejoint, l’année suivante, le mythique orchestre “ TP Audiorama”. En 1990, elle intègre l’orchestre du GATL(Groupement Aérien de Transport et de Liaison, armée de l’air de Côte d’Ivoire). Joëlle Séka assure entre temps les chœurs de certains artistes de renom tels que Alpha Blondy, Meiway et Gadji Céli. C’est en 1996 qu’elle décide d’embrasser une carrière solo ; elle produit alors son premier opus, “Ayela”, puis vient “Jala” en 1998, suivi en 2000 de “Yéka”.

Ses trois premiers albums ne connaîtront pas le succès escompté. Mais son travail et son abnégation finissent par payer : en 2002, son album “Prends-moi C’ l’amour” fait un tabac. Elle remporte même le ‘’Top d’or’’ de la meilleure artiste ivoirienne de la catégorie Variétés pour l’année 2003. Joëlle C revient 4 ans après, en 2007, avec beaucoup plus de maturité ; elle signe alors ce qui se révélera être, hélas, son dernier album, “Kita”, qui comprend dix(10) titres, un mélange d’afro-zouk, de musiques religieuse et tradi-moderne. L’artiste est tellement sollicitée qu’elle décide d’offrir un deuxième concert (le premier en 2006) à ses fans le 22 septembre 2007, à la “4000 places” du palais de la Culture d’Abidjan, elle fait salle comble ; Joëlle C est au summum de sa carrière artistique.

Mais cette ascension sera brusquement interrompue le 14 février de l’année 2008 ; les mélomanes et autres acteurs du showbiz ivoirien apprennent ce jour-là avec stupéfaction et consternation la nouvelle du décès de la “ Voix d’or”. Joëlle C aurait été emportée par une insuffisance rénale qu’elle couvait depuis un moment. En ce dixième anniversaire de commémoration de sa disparition, nous tenons à rendre hommage à la chanteuse pétrie de talent qu’elle a été pour sa génération.

Merci l’artiste !

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations d'Afro10 dans ma boite mail