Musique

CONCERT DE DJ ARAFAT À DAKAR : CE QUI N’A PAS MARCHÉ.

Le samedi 9 Décembre dernier, Dj Arafat devait se produire à Dakar au Sénégal. Mais le concert n’a pas eu lieu. Décision de l’artiste. Dj Arafat est encore au Sénégal le temps de régler le litige l’opposant à Omar Kandé, directeur de Defko Africa le promoteur de l’événement. Qu’est-ce qui n’a pas marché pour qu’on en arrive là ?

« La communication a été mal faite. Les Sénégalais ne savaient pas que DJ Arafat devait faire un concert. Le concert a été un fiasco. Pas un poteau. C’est la faute du promoteur. Ils n’ont pas assez fait la promotion de ce concert. Mais mon argent ne va pas rester avec eux ». C’est ce qu’à fait entendre Dj Arafat dans une vidéo direct sur Facebook dans son hôtel pendant que certains fans l’attendaient encore sur les lieux du concert malgré le retard.

L’artiste a décidé de ne pas monter sur scène à ce concert face à une poignée de spectateurs. Jeune Afrique parle de 200 tickets vendus par les organisateurs pour un lieu avec une capacité de 8000 places. Ce n’était pas concevable, surtout que la semaine précédente il a dû faire face à un flop lors de son concert au Bataclan à Paris. Ce serait une humiliation, un second « poteau » – de trop – pour l’Influenmento, « celui qui brasse des masses ». Toutefois, Arafat réclame le versement de l’intégralité de la deuxième partie de son cachet. « On ne joue pas avec mon argent », lance-t-il dans une vidéo publiée sur Facebook. Chose qui n’est pas du goût du promoteur, déjà contrarié par l’annulation du concert.

Omar Kandé, directeur de Defko Africa, structure promotrice de l’événement déplore l’attitude de l’artiste ivoirien. « Plusieurs personnes nous demandaient si nous étions sûrs qu’il viendrait. C’est pour cela que nous avions inclus dans son contrat le fait qu’il devait être à Dakar deux jours plus tôt et que nous avions prévu un programme de promotion local ». En effet, c’est pratiquement le jour J du concert qu’Arafat a posé les pieds au pays d’El Hadj Diouf. La conférence de presse, les interviews et autres émissions dans les médias sénégalais prévus pour la campagne n’ont donc pas eu lieu.

À propos du cachet, Omar Kandé est intransigeant et révèle : « Nous avons engagé des dépenses supplémentaires pour des gens qui n’étaient pas censés venir avec lui. Nous avions un accord : une date d’arrivée et une date de départ. Il n’a pas honoré son contrat. Nous étions donc en discussion avec son manager pour voir comment défalquer ces coûts là ». Dj Arafat a fait rentrer sur Abidjan ses danseurs et son staff. Quant à lui, il reste à Dakar, bloqué, car Defko Africa a engagé une poursuite contre lui. C’est à lui que revient le règlement des frais d’hôtel au-delà des jours prévus dans le contrat. Il devrait rentrer le dimanche 10 Décembre et au moment où nous écrivons ces lignes, il y est encore. Sur les réseaux sociaux, il dit se plaire à Dakar : « Je bronze un peu depuis la prison (…) Le Sénégal me va si bien. »

On espère que toute cette brouille trouvera rapidement une issue heureuse pour les deux parties. Dj Arafat est attendu pour un énorme concert goupillé par Molare à Abidjan à l’Ivoire Golf Club le 1er Janvier 2018.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations d'Afro10 dans ma boite mail