Buzz

Deux soeurs canadiennes emprisonnées au Nigéria pour Escroquerie Abusée

l’année 2016 n’a pas encore fini de nous surprendre car le genre de divers ci, c’est du venez voir. Deux canadiennes emprisonnées au Nigéria après une énième tentative d’escroquerie qui a ndem**

C’est comme vous avez lu là Wanda Peeps. Deux sœurs canadiennes d’origine indienne, l’une Kiran Matharoo (18 000 followers sur Instagram) et l’autre Jyoti Matharoo (40 000 followers sur Instagram), viennent de se voir emprisonnées au Nigéria après qu’elles aient tenté un de leurs multiples coups de fey sur un puissant homme d’affaire nigérian. Les filles en questions qui affichent un mode vie à la Kim Kardashian, avaient développé un mode de frappe imparable qui avait déjà fait de nombreuses victimes en Afrique. Les panthères ++.

En effet, leur terrain de chasse étant le continent africain, celles-ci se promenaient de pays en pays pour séduire les hommes riches pour ensuite prendre des images de leurs séances d’écrasements***, pour ensuite leur faire du chantage en menaçant de publier les photos compromettantes sur leur blog Naijagistlive.com. Étant pour la plupart des hommes à la réputation établie, ceux-ci versaient les do sans rechigner jusqu’au jour où elles sont tombées sur garçon.

Oui, le puissant homme d’affaire Femi Odetola, un pétrolier célèbre qui figure dans le classement Forbes des africains les plus riches, a réussi à mettre fin à leur stratagème à travers un piège digne d’un vieux Alhaji. Après être entré en contact avec lui, l’homme d’affaire leur a donné rendez-vous dans un hôtel de Lagos. Mais à l’heure du rendez-vous, le type qui était déjà informé des précédents coups de Jyoti et de sa sœur Kiran, a débarqué avec les équipes de la police.

Quelle n’a pas été la surprise des forces de l’ordre de découvrir l’arsenal de ces filles. Caméras de surveillance miniaturisées, micro incrustés dans les murs, des IPads et I Phones avec les photos et videos de leurs anciens clients… de quoi ordonner leur arrestation directe pour le ngata****. (Les Wanda Boyz qui laissent leurs femmes pour les hôtels là, lisez bien.)

C’est donc ainsi que les deux sœurs ont été présentées au tribunal il y a quelques jours et elles y repasseront après les fêtes de fin d’années. Elles sont inculpées pour avoir escroqué près de 300 hommes à travers le continent et auraient récolté pas moins d’1 million de Dollars (500 millions de FCFA) de leur sale besogne. Tout ce qu’on peut dire c’est que le monshung les a callé au cou. La voie de la facilité n’est certainement pas la meilleure.

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations d'Afro10 dans ma boite mail