Musique

Fally parle de Tokoss et de Nzongo Soul pendant sa conférence de presse à Brazzaville

Pendant sa longue conférence de presse à Brazaville, le chanteur congolais le plus populaire du moment, Fally Ipupa à parler de tout, de son album Tokoss et même du chanteur congolais Nzongo Soul mort en France.

L’artiste musicien congolais de la République démocratique du Congo, Fally Ipupa, a exprimé le 13 janvier, à l’occasion de sa conférence de presse à Brazzaville, l’ambition d’entreprendre des recherches sur les œuvres du musicien Nzongo Soul, décédé à Paris, pour vénérer sa mémoire.

Fally Ipupa a souligné dans sa communication qu’il ne connaissait personnellement pas Nzongo Soul. Il a présenté ses condoléances à la famille biologique de l’illustre disparu et à tous les artistes congolais de Brazzaville.

Cette communication portait sur son album « Tokos », pour lequel il a livré, le soir même, un concert au Palais des congrès. Pour l’artiste, donner un spectacle à Brazzaville c’est comme s’il se produisait à Kinshasa.

Il a indiqué qu’il veut faire connaître son album au public en lui livrant la rumba et de la musique classique. « Mon arrivée ici en fin d’année est due au calendrier élaboré dont la tournée a débuté depuis novembre dans d’autres pays comme le Kenya, l’Angola, le Sénégal ... », a-t-il indiqué.

L’artiste musicien a été interrogé notamment sur son album, la musique profane et religieuse. L’album "Tokos", explique-t-il, est sorti en juillet 2017. Il comprend cinq titres. Le titre donné en lingala signifie simplement « bien », en français. Employé en langue nationale, précise-t-il, ce mot n’est qu’une façon de se communiquer avec le public.

Après l’interprétation d’une de ses chansons par un jeune congolais, qui a manifesté le désir d’intégrer son groupe, Fally Ipupa a indiqué qu’il a besoin de ceux qui savent danser. Toutefois, il a instruit son directeur marketing de discuter avec ce dernier aux fins d’une appréciation.

De ce fait, le déplacement de cet artiste en herbe à Kinshasa devra être assuré par son partenaire, la société de téléphonie mobile Azur Congo, qui a favorisé cette rencontre en collaboration avec le promoteur et manager du Groupe Yombo Pella.

Lydie Gisèle Oko

Autres aticles de la rubrique

Vidéo du jour

Duel de la semaine

Newsletter

Je souhaite rester informé et recevoir toutes les informations d'Afro10 dans ma boite mail